Quand on combla le chemin creux qui partait de la Bouère et se dirigeait vers Carentoir, on dut l'élargir pour faire passer la nouvelle route. Pour ce faire, on fut obligé de déplacer la croix existante. On trouva alors sous la petite butte de terre qui supportait la vieille croix de pierre dite des Archers, une grande quantité d'ossements humains tellement mûrs que la plupart s'en allaient en poussière au simple toucher. Cette circonstance, jointe au nom que porte la croix, tendrait à faire croire, qu'à cet endroit, a dû se dérouler un combat avec des archers mais sur la cause et les personnages duquel la tradition est entièrement muette. Mais il faut savoir aussi que les archers étaient, autrefois, des menuisiers qui fabriquaient des « arches » c'est à dire des coffres et donc, sous cette croix, les archers menuisiers de La Gacilly et des environs ont très bien pu être enterrés.

Extrait du livre Histoire de La Gacilly
Période Templière, g - Croix des Archers, page 146